• 29 mai 2024 9h36

Actualités et informations en temps réel

USA : dernier volet du film ‘Equalizer’ avec Denzel Washington

ByECHOS DU MONDE

Sep 3, 2023

Pour le troisième et dernier volet du film ‘Equalizer’, l’acteur américain Denzel Washington, qui joue le rôle d’un ancien agent de la CIA, est confronté à la mafia italienne, la Camorra.

Pour le réalisateur Antoine Fuqua, il s’agissait de refermer cette franchise sortie pour la première fois en 2014, sur une note forte.

« Personnellement, j’ai toujours été fasciné par la Camorra. Il s’agit d’un groupe unique qui n’a rien à voir avec ce que l’on a vu dans le film ‘Le Parrain’. Ils sont plus sauvages, plus jeunes, plus vicieux même. Je sais que beaucoup d’Italiens diraient qu’ils sont plus barbares que les autres. Vous savez, je pense que les gens veulent toujours voir l’Italie comme un pays ancien, avec sa beauté et son art. Et ils oublient que sous cette beauté, il y a cette autre chose qui en fait tout autant partie. Et cette mafia change constamment avec le temps, avec les gens avec qui ses membres font des affaires et avec la façon dont ils se conduisent. Cela me fascine beaucoup. Je pense que cela fait tout simplement partie de l’Italie », explique le réalisateur.

Antoine Fuqua explique par ailleurs que le plus grand défi pendant le tournage du film, a été de « s’adapter à la culture » italienne.

« Le plus grand défi a été de tourner dans une petite ville de pêcheurs. Il n’y a aucune infrastructure pour les films. Et vous devez vous adapter à leur rythme. Par exemple, vous ne pouvez pas dire à une vieille dame qu’elle doit se déplacer parce qu’elle est dans le champ de la caméra. Vous devez donc l’inclure dans le plan. Il fallait donc ralentir, respecter la culture, respecter la langue et trouver un rythme commun pour tout le monde », poursuit le réalisateur.

Le réalisateur doit assurer seul la promotion du film, suite à une grève des acteurs et scénaristes à Hollywood. Un mouvement historique qui vise à obtenir une meilleure rémunération et à encadrer l’usage de l’intelligence artificielle.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *