• 28 mai 2024 22h40

Actualités et informations en temps réel

Sénégal : au moins 24 morts dans un accident d’autocar

ByECHOS DU MONDE

Juil 27, 2023

Vingt-quatre personnes dont quatre enfants sont mortes dans l’accident d’un autocar mercredi matin dans le nord du Sénégal, a annoncé le ministre de l’Intérieur dans un nouveau bilan.

Dans un paysage semi-aride où a eu lieu l’accident, la carcasse du bus accidenté gît sur le bord de la route, broyé par l’effet du choc. Les objets de certains passagers sont encore visibles, a constaté un correspondant de l’AFP. De précédents bilans communiqués par le président Macky Sall et des sapeurs-pompiers avaient fait état respectivement de 23 et 22 morts et des blessés. Deux de ces derniers, évacués dans des hôpitaux, sont ensuite décédés portant le bilan à 24 morts, a dit le ministre.

Le véhicule arrivait d’une ville du nord du pays et était en surnombre avec 76 personnes à bord alors que sa capacité sur la carte grise est limitée à 60, a-t-il déploré, sans lier l’accident à ce dépassement de passagers. Les blessés ont été évacués vers des hôpitaux de Louga et Saint-Louis (nord), a ajouté Antoine Félix Abdoulaye Diome.

L’accident est dû à un dérapage suivi d’un renversement du véhicule qui est retombé les quatre pneus en l’air, a déclaré à la presse un membre de l’équipe de secours des sapeurs-pompiers, en présence du ministre. Le nombre d’accidents était en baisse au Sénégal depuis janvier après une vingtaine de mesures prises par le gouvernement à la suite de drames de la route, a dit M. Diome.

Le 16 janvier, dix-neuf personnes avaient été tuées et 24 blessées dans une collision entre un car et un camion dans la zone autour de Louga où est survenu l’accident de mercredi.

Le 8 janvier, une collision entre deux bus avait causé la mort d’environ 40 personnes le 8 janvier dans le centre du pays. Ce drame imputé à l’éclatement d’un pneu, avait suscité un flot de critiques contre les autorités pour leur incapacité à faire respecter les règles de conduite, mais aussi la réglementation sur l’état des véhicules, malgré la multiplication des accidents.

Le gouvernement sénégalais avait annoncé dans la foulée de nouvelles mesures dont l’interdiction des voyages nocturnes des bus et l’utilisation de pneus d’occasion. Mais nombre de ces mesures avaient été décriées comme étant inapplicables par les professionnels du transport.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *