• 29 mai 2024 10h59

Actualités et informations en temps réel

Sassou Nguesso : « L’Afrique ne peut rester silencieuse sur l’Ukraine »

ByECHOS DU MONDE

Juin 13, 2023

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a estimé lundi que l’Afrique ne pouvait pas « rester silencieuse » face au conflit en Ukraine, à quelques jours d’une médiation de plusieurs chefs d’Etat du continent à Kiev et Moscou.

« Face à un tel drame, l’Afrique ne peut pas rester silencieuse ou indifférente », a déclaré le chef de l’Etat lors d’un point de presse en marge d’une visite d’Etat à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

M. Sassou Nguesso fait partie d’une mission de plusieurs présidents africains qui doivent se rendre à Kyiv et à Moscou, vendredi et samedi, où ils rencontreront Volodymyr Zelensky puis Vladimir Poutine.

Selon une source diplomatique congolaise, outre M. Sassou Nguesso la délégation sera composée de Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud), Macky Sall (Sénégal), Yoweri Museveni (Ouganda), Hakainde Hichilema (Zambie), Abdel Fattah al-Sissi (Egypte) et Azali Assoumani (Comores et président en exercice de l’Union africaine).

Ils porteront « un message de paix tout au moins d’apaisement » pour « faire comprendre aux belligérants quelles sont les souffrances causées par cette guerre aux peuples faibles du Monde et en particulier aux peuples d’Afrique », a déclaré lundi le président congolais.

Treize accords de coopération ont été signés lundi entre le Congo et la Côte d’Ivoire dans des secteurs comme l’agriculture, la sécurité ou encore les transports.

Saluant les relations « excellentes » entre les deux pays, le président ivoirien Alassane Ouattara a salué le « rôle de médiateur » de son invité « sur l’ensemble du continent ».

Le président congolais est notamment à la tête d’un comité de l’Union africaine qui tente de mettre fin au conflit en Libye.

Denis Sassou Nguesso, qui aura 80 ans en novembre a été président du Congo de 1979 à 1992 avant de revenir au pouvoir en 1997.

Sa visite en Côte d’Ivoire doit s’achever jeudi.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *