• 23 février 2024 17h37

Actualités et informations en temps réel

Moyen-Orient : l’Iran s’engage à continuer à soutenir le Hezbollah

ByECHOS DU MONDE

Fév 10, 2024

Le ministre iranien des Affaires étrangères s’est engagé vendredi à son arrivée à Beyrouth à continuer de soutenir le groupe militant du Hezbollah, affirmant que la sécurité du Liban est celle de l’Iran et de la région.

Hossein Amirabdollahian a été accueilli à Beyrouth par des représentants du Hezbollah libanais ainsi que du groupe militant palestinien Hamas et du Jihad islamique palestinien.

L’Iran, principal soutien des groupes militants, a appelé les États-Unis à faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à son offensive dans la bande de Gaza.

Le Hezbollah a activé le front du Liban avec Israël le 8 octobre, après 17 ans de calme relatif le long de la frontière, un jour après que le Hamas a lancé son attaque sur le sud d’Israël qui a déclenché la guerre en cours.

Les responsables du Hezbollah ont déclaré qu’ils cesseraient les attaques contre les postes militaires israéliens lorsque l’attaque israélienne sur Gaza prendrait fin.

« Nous considérons que la sécurité du Liban est la sécurité de l’Iran et de la région », a déclaré Amirabdollahian à l’aéroport de Beyrouth.

« La poursuite du soutien américain au régime sioniste et à Netanyahu n’entraînera d’autre résultat qu’une défaite finale », a-t-il ajouté.

Au cours de sa visite, Amirabdollahian devrait rencontrer des responsables libanais et s’entretenir avec le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Peu avant son arrivée à Beyrouth, les médias officiels syriens ont rapporté que les défenses aériennes du pays avaient abattu deux drones près de la capitale Damas après qu’ils aient violé l’espace aérien syrien.

La télévision d’État, citant un communiqué militaire, a déclaré que les drones venaient de la direction du plateau du Golan syrien occupé par Israël.

Le communiqué militaire syrien n’a donné aucun autre détail.

Un observateur de guerre de l’opposition a signalé une frappe aérienne qui a touché une base aérienne dans le quartier de Mazzeh, à l’ouest de Damas, sans dire s’il y a eu des victimes. Il a ajouté que la frappe s’est produite peu de temps après l’atterrissage d’un avion cargo iranien sur la base aérienne.

Des milliers de combattants soutenus par l’Iran sont déployés en Syrie où ils combattent aux côtés des forces gouvernementales syriennes au cours d’un conflit qui dure depuis près de 13 ans.

Israël reconnaît rarement ses actions en Syrie, mais il a déclaré qu’il cible les bases de groupes militants alliés à l’Iran. Il a également ciblé des membres des Gardiens de la révolution paramilitaires iraniens en Syrie, dont un général de haut rang, en décembre.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *