• 27 février 2024 2h38

Actualités et informations en temps réel

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que La France se refuse à tout « paternalisme » mais aussi toute « faiblesse » en Afrique.

ByECHOS DU MONDE

Août 28, 2023

Le chef d’état s’est exprimé ce lundi devant les ambassadeurs réunis à l’Elysée.

Le président Macron a également exprimé son respect à la profession et exprimé son soutien à l’ambassadeur français toujours en poste après le putsch qui a éclaté au Niger fin juillet et malgré un ultimatum des militaires au pouvoir.

« Les diplomates que vous êtes ont été confrontés ces derniers mois, à des situations dans certains pays, particulièrement difficiles. Et qu’il s’agisse du Soudan, où la France a été exemplaire, y compris dans l’évacuation de nos propres ressortissants et des ressortissants de nombre de nos collègues. Au Niger, en ce moment même, et je salue votre collègue, et vos collègues qui nous écoutent depuis leur poste. Vous avez rappelé qu’être diplomate est un engagement parfois risqué, qui suppose l’esprit de responsabilité, que vous avez toujours démontré dans ces situations difficiles, comme nous l’avons vécu les années précédentes en Afghanistan et ailleurs. Et je pense qu’il est bon de le rappeler dans le contexte qui est le nôtre et qui continuera de se reproduire. J’ai parlé de l’Afghanistan, mais je pourrais évidemment parler de l’Ukraine et de plusieurs autres théâtres d’opérations. » a déclaré le président de la France.

Le Sahel fait face à des coups d’état successifs au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et au Niger. Qualifiant ce phénomène « d’épidémies de putschs » dans la région, le président Macron a appelé les pays de la région à avoir une politique responsable.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que La France se refuse à tout « paternalisme » mais aussi toute « faiblesse » en Afrique.

Le chef d’état s’est exprimé ce lundi devant les ambassadeurs réunis à l’Elysée.

Le président Macron a également exprimé son respect à la profession et exprimé son soutien à l’ambassadeur français toujours en poste après le putsch qui a éclaté au Niger fin juillet et malgré un ultimatum des militaires au pouvoir.

« Les diplomates que vous êtes ont été confrontés ces derniers mois, à des situations dans certains pays, particulièrement difficiles. Et qu’il s’agisse du Soudan, où la France a été exemplaire, y compris dans l’évacuation de nos propres ressortissants et des ressortissants de nombre de nos collègues. Au Niger, en ce moment même, et je salue votre collègue, et vos collègues qui nous écoutent depuis leur poste. Vous avez rappelé qu’être diplomate est un engagement parfois risqué, qui suppose l’esprit de responsabilité, que vous avez toujours démontré dans ces situations difficiles, comme nous l’avons vécu les années précédentes en Afghanistan et ailleurs. Et je pense qu’il est bon de le rappeler dans le contexte qui est le nôtre et qui continuera de se reproduire. J’ai parlé de l’Afghanistan, mais je pourrais évidemment parler de l’Ukraine et de plusieurs autres théâtres d’opérations. » a déclaré le président de la France.

Le Sahel fait face à des coups d’état successifs au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et au Niger. Qualifiant ce phénomène « d’épidémies de putschs » dans la région, le président Macron a appelé les pays de la région à avoir une politique responsable.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *