• 28 février 2024 14h46

Actualités et informations en temps réel

Le Nigéria enterre les 150 morts de l’attaque de Noël

ByECHOS DU MONDE

Déc 27, 2023

C’est dans la consternation que les familles ont porté leurs proches en terre, mardi dans le village de Maiyanga dans des fosses communes. C’est dans la circonscription de Bokkos, Etat du Plateau dans le centre Nigéria. Il s’agit de tuées entre samedi et lundi par des hommes armés appelés « Bandits ».

 » Beaucoup de gens ont été tués, abattus comme des animaux, de sang-froid, certains étaient dans leurs maisons. Aujourd’hui, nous en avons enterré environ 150 dans toute la zone. Ils sont venus les attaquer, les tués, incendiés des églises, des maisons et les gens n’y peuvent rien. » Se lamente, Timothy Nuwan, vice-président de l’Église du Christ des Nations.

Des groupes armés ont ouvert le feu sur des villageois faisant au moins 160 morts au cours d’une série d’attaques de Bokkos à Barkin Ladi, dans le centre du Nigéria.

« Je pensais que nous avions réussi à nous comprendre, que nous avions obtenu la paix sur le Plateau, que nous avions commencé à nous féliciter. Mais l’œuvre du diable qui s’est produite à la veille de Noël ne s’explique pas, car elle n’est pas provoquée, personne ici n’y a touché. Personne, personne ici n’a transporté les vaches de qui que ce soit, et pourtant, jusqu’à 4 heures du matin, il y a eu 36 appels différents. Pendant que vous couriez vous abritez, vous les retrouviez encore là, … Nous étions débordés. Et ça aurait pu être pire, bien pire. » Déplore, le général de division Abdussalami E. Abubakar, commandant de l’armée nigériane dans l’État du Plateau.

Depuis plusieurs années, les populations du nord-ouest et du centre du Nigeria sont tuées ou kidnappées pour des rançons et leurs villages pillés par des milices installées dans les forêts.

La violence dans la région est accentuées par la croissance démographique, les conflits entre éleveurs et agriculteurs nomades, pour les ressources naturelles.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *