• 13 juin 2024 6h23

Actualités et informations en temps réel

La CEDH condamne l’Italie pour le traitement de trois migrants à Lampedusa

ByECHOS DU MONDE

Oct 20, 2023

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné jeudi l’Italie à dédommager trois migrants tunisiens, estimant qu’ils avaient subi un traitement « inhumain et dégradant » dans l’île italienne de Lampedusa.

Les trois plaignants avaient gagné clandestinement les côtes italiennes entre 2017 et 2019 avant d’être placés dans un centre d’accueil de l’île située à environ 150 kilomètres au large de l’Afrique du Nord.

Durant leur séjour de plusieurs semaines, ils ont été « soumis à des traitements inhumains et dégradants » dans ce centre installé dans l’île de 6.500 habitants, a estimé la cour, qui évoque l’existence de seulement deux toilettes pour 40 personnes et un manque de place qui obligeait certaines personnes à dormir sur des matelas à l’extérieur.

« Arbitrairement privés de liberté »

« En l’absence de toute ordonnance justifiant (leur) détention », la Cour estime que les plaignants ont été « arbitrairement privés de liberté », écrit-elle dans trois jugements séparés.

La CEDH a donc conclu que les mesures prises par les autorités italiennes ont contrevenu à l’article 5 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme, qui stipule que toute personne détenue a le droit d’être informée des motifs de sa détention et doit pouvoir exercer un droit de recours.

La cour a donc condamné Rome à dédommager les trois requérants à hauteur de 9.000 euros chacun.

Mi-septembre, près de 8.500 migrants ont débarqué en trois jours à Lampedusa, une situation qui a mis en crise les infrastructures de l’île.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *