• 27 février 2024 1h47

Actualités et informations en temps réel

Italie, Grèce, Espagne, Japon… : le monde frappé par d’intenses vagues de chaleur

ByECHOS DU MONDE

Juil 15, 2023

À Rome, le mercure pourrait atteindre 43 °C et « la Botte » s’attend à un des épisodes « les plus intenses de tous les temps ». En Grèce, des touristes sont victimes de malaises.

La canicule s’étend dans le monde, de l’Europe à la Chine en passant par les États-Unis, contraignant les autorités à prendre des mesures drastiques pour faire face à ces vagues de chaleur et de nouveaux incendies, nouvelle illustration du réchauffement climatique.

L’Italie, du nord au sud, connaît, depuis ce samedi, une vague de chaleur avec des records historiques de températures attendus dans les prochains jours. Dimanche, 16 villes seront en alerte rouge sur l’ensemble du territoire.

Dans plusieurs villes du centre, de Rome à Bologne, de Florence à Pescara, le thermomètre devrait atteindre 36/37 °C dès dimanche, avant le pic redouté en début de semaine prochaine. Selon le quotidien Il Messaggero, deux footballeurs amateurs de 48 et 51 ans sont morts vendredi soir, après des malaises probablement dus à la chaleur, au cours de matchs dans la région de Naples (Sud).

Le Centre météo italien dit craindre « la vague de chaleur la plus intense de l’été mais aussi une des plus intenses de tous les temps ». À Rome, le mercure pourrait monter jusqu’à 40 °C lundi, puis 42 °C ou 43 °C mardi, faisant exploser le précédent record de 40,5 °C enregistré dans la capitale en août 2007. Le nord de la péninsule ne devrait pas être épargné avec 38 °C attendus mardi à Milan.

Acropole fermée

À l’instar de l’Italie, de nombreux pays en Europe font également face à une vaste vague de chaleur. En Allemagne, sur une large partie du pays, les températures pourraient grimper jusqu’à 38 °C, selon un communiqué du service météorologique allemand, publié samedi. De violents orages sont également à prévoir dans l’Ouest et le Sud-Ouest avec un risque de rafales pouvant atteindre 110 km/h.

La Grèce souffre elle aussi d’une canicule qui contraint les autorités locales, pour la deuxième journée d’affilée, à fermer l’Acropole d’Athènes aux heures les plus chaudes. Le site classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco et pris d’assaut par les touristes restera ainsi fermé entre 11 h 30 et 17 h 30, a annoncé le ministère de la Culture.

Si des températures de 40 °C à 41 °C sont attendues à Athènes, « la véritable température ressentie […] par le corps est considérablement plus élevée » au sommet de l’Acropole, a justifié vendredi la ministre grecque de la Culture, Lina Mendoni.

Des visiteurs ont été victimes de malaise ces derniers jours, notamment au sommet de l’Acropole où ils étaient venus admirer le Parthénon. La Croix-Rouge s’est déployée dès jeudi au pied de l’Acropole pour distribuer « quotidiennement au moins 30 000 bouteilles d’eau de 50 cl » et venir en aide aux touristes. Plusieurs parcs et espaces verts d’Athènes vont également rester fermés ce samedi.

Quinze jours au-dessus de 43 °C à Phoenix

L’Afrique du Nord est également touchée. Au Maroc, qui subit une série d’épisodes caniculaires depuis le début de l’été, une alerte rouge à la chaleur a été émise pour plusieurs provinces. En Asie, plusieurs provinces du sud et sud-est de la Chine vont connaître des températures élevées au cours du week-end, atteignant de 35 °C à 40 °C, selon l’Observatoire météorologique central.

Dans certaines parties du Nord-Ouest, certaines villes pourraient même dépasser les 40 °C. Au Japon, les autorités ont appelé la population à la prudence alors que les températures devraient atteindre 39 °C dans l’est du pays, selon le prévisionniste local.

De l’autre côté du globe, le sud des États-Unis rôtit sous une vague de chaleur : plusieurs dizaines de millions d’Américains, de la Californie au Texas, ont subi des températures dangereusement élevées vendredi, et qui devraient atteindre un pic au cours du week-end. Phoenix, la capitale de l’Arizona, a enregistré vendredi son quinzième jour d’affilée au-dessus de 43 °C, selon les services météorologiques américains.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *