• 10 décembre 2023 7h18

Actualités et informations en temps réel

Guerre Israël-Hamas : l’ONU lance un appel pour l’aide humanitaire à Gaza

ByECHOS DU MONDE

Oct 19, 2023

Dans des quartiers dévastés par les bombes de l’armée israélienne, les habitants de la bande de Gaza tentent de survivre et de trouver de quoi se nourrir.

Mais dans les magasins, les réserves s’épuisent. Ceux qui ont encore des stocks de nourriture sont pris d’assaut. C’est le cas de ce supermarché qui fait face à des habitants désespérés.

« Nous avons besoin de tout. Nous avons besoin de sécurité. Nous avons besoin de paix. Nous avons besoin des choses les plus élémentaires. De l’électricité. De l’eau. De la nourriture. Des médicaments pour les enfants. Il n’y a rien », explique Eyad Khalil, un Palestinien de 40 ans, qui essaie d’acheter de la nourriture pour les huit membres de sa famille.

Le Programme Alimentaire Mondial a commencé à donner des bons qui peuvent être échangés contre de la nourriture dans les supermarchés qui fonctionnent encore. Mais face à cette tragédie humanitaire, l’ONU lance un appel désespéré pour qu’un accord sur l’entrée de l’aide soit trouvé. Car depuis, les négociations piétinent.

« Les gens font la queue pour acheter ce qu’ils peuvent avec leurs bons, mais les magasins vont bientôt manquer de produits alimentaires de base. Les stocks ne pourront pas atteindre les magasins, ni les habitants, en raison des infrastructures endommagées et du manque de carburant. Le nombre de boulangeries avec lesquelles nous travaillons diminue de jour en jour. Elles n’ont pas non plus assez d’eau ou d’électricité pour produire du pain. Nous avons dû réduire la ration que nous donnons aux gens, car les refuges sont surpeuplés et nous avons du mal à y accéder », explique Samer Abdeljaber, directeur du PAM pour les territoires palestiniens.

Selon l’ONU, il ne resterait plus que 4 à 5 jours de nourriture dans les magasins de la bande de Gaza. En attendant, des centaines de milliers de Palestiniens déplacés ont besoin d’une assistance d’urgence.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *