• 23 février 2024 18h12

Actualités et informations en temps réel

Guerre à Gaza : l’UE propose une solution à deux États

ByECHOS DU MONDE

Jan 7, 2024

L’armée israélienne a mené plusieurs frappes aériennes dans le sud de la bande de Gaza.

Des tirs ont également frappé une maison entre Khan Younis et la ville de Rafah, faisant sept morts. Selon un nouveau bilan annoncé dimanche par le ministère de la Santé du Hamas, près de 23 000 personnes ont été tuées depuis le début de la guerre, le 7 octobre.

Il n’y a pas d’endroit sûr dans la bande de Gaza, nous sommes tous sous les bombardements. Nous sommes en contact avec la mort et la destruction. Des femmes nues (sous les décombres), personne ne les reconnaît, on n’arrive pas à identifier les corps. Les enfants tués sans raison, ils n’ont rien fait de mal, s’alarme une habitante de Gaza.

Selon le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, la guerre ne prendra fin que lorsque le Hamas, sera neutralisé, et les otages israéliens récupérés. Des otages justement qu’Osnat Sharabi essaie de ne pas oublier. Elle a organisé une exposition de chaussures collectées auprès de plusieurs communautés.

_ Il y a une semaine, j’ai senti que le public oubliait les otages. Le public s’habituait à la situation. J’ai eu l’impression que le gouvernement et le monde ont cessé de prendre des mesures pour les ramener chez eux. Et j’ai ce sentiment très, très pénible. Et puis j’ai voulu faire quelque chose, poser un acte, pour faire bouger les choses  explique_Osnat Sharabi, sœur des otages Yossi et d’Eli.

Une solution à deux États

Josep Borell, le chef de la diplomatie européenne en visite samedi, à Beyrouth à tenter de calmer les tensions à la frontière entre le Liban et Israël en annonçant une initiative euro-arabe visant à relancer un processus de paix qui déboucherait sur une solution à deux États. Un appel qu’il a réitéré en Arabie-Saoudite dimanche.

Il est temps de faire de notre idée d’une solution à deux États une réalité, sinon le cycle de la violence se poursuivra de génération en génération, funérailles après funérailles, parce que vous ne pouvez pas tuer une idée. Vous pouvez tuer des gens, mais vous ne pouvez pas tuer une idée. La seule façon de tuer une mauvaise idée est d’en apporter une bonne. Et la bonne est de faire vivre ensemble les Palestiniens et les Israéliens dans la paix et la sécurité sur une même terre a lancé le chef de la diplomatie de l’UE.

De son côté, le Hezbollah libanais a affirmé samedi avoir tiré 62 missiles sur une base israélienne suite à la mort du numéro 2 du Hamas, Israël riposte en bombardant des cibles dans le sud du Liban. Depuis le 8 octobre, le Hezbollah lance des attaques quotidiennes contre Israël depuis le sud du Liban, en soutien au Hamas, son allié.

Un porte-parole militaire israélien a indiqué samedi que l’armée allait se concentrer à présent sur le centre et le sud du territoire palestinien après avoir démantelé les capacités militaires du Hamas dans le nord.

Laetitia Lago Dregnounou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *