• 27 février 2024 1h11

Actualités et informations en temps réel

FEMUA : les têtes d’affiche de la 15e édition du Festival dévoilées

ByECHOS DU MONDE

Avr 24, 2023

La 15ème édition du Festival des Musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) 2023 du 25 au 30 avril prochain. La ville de Bouaké, à 130 km de la capitale ivoirienne, recevra l’étape décentralisée de cette édition alors que le pays invité d’honneur pour 2023 est le Togo.

Le Festival des musiques urbaines d’Anoumanbo, l’utopie musicale imaginée par le groupe Magic System en 2008 dans le quartier défavorisé d’Abidjan est devenu depuis un rendez-vous musical majeur en Côte d’Ivoire. Le leader vocal du groupe, A’salfo, de son vrai nom Salif Traoré a annoncé que sa 15ème édition aurait lieu du 25 au 30 avril, pour tomber après le carême chrétien et le ramadan musulman.

« La colonne vertébrale du FEMUA, ce ne sont pas les concerts, c’est le social, » rappelle-t-il.

Le festival est gratuit et ouvert à tous depuis sa création, avec un volet sportif, des panels, des ateliers…

Cette année, le thème portera sur l’autosuffisance alimentaire et l’agriculture durable : le Femua se donnera pour objectif de « booster l’entrepreneuriat agricole en Afrique, en particulier du côté des jeunes ».

Une partie des événements aura lieu à Abidjan, et une autre sera décentralisée à Bouaké, la troisième ville du pays, afin que les populations de l’intérieur puissent aussi profiter du festival.

Plus d’une centaine d’artistes ont été annoncés, avec des têtes d’affiches prestigieuses tel que le rappeur Français Booba, plus connu sous le nom de « B2O », qui a récemment donné un concert en septembre 2022 devant plus de 80 000 spectateurs au Stade de France, le chanteur Congolais de Rumba Ferré Gola, le sénégalais Baaba Maal, les Ivoiriens Didi B et Roseline Layo et plein d’autres.

Érigé au rang de « Coupe d’Afrique des nations de la musique » par le leader du groupe Magic System, le FEMUA est également selon ce dernier « est un festival d’intégration panafricaine. Quand on sort d’une telle crise politique grâce à la médiation et la sagesse des différents chefs d’État, c’est louable. C’est une action de paix et de cohésion sociale que nous voulons encourager. »

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *