• 25 septembre 2023 7h35

Actualités et informations en temps réel

Elections au Zimbabwe : dernier meeting pour Nelson Chamisa

ByECHOS DU MONDE

Août 21, 2023

Au Zimbabwe, le chef de l’opposition Nelson Chamisa a organisé son dernier meeting de campagne avant l’élection présidentielle du 23 août.

L’avocat et pasteur de 45 ans surnommé le « jeune homme » affrontera le président sortant Emmerson Mangagwa dit « le crocodile » âgé de 80 ans dans les urnes.

« La première chose que nous allons faire est d’aller dans des endroits comme Bhalagwe où il y a eu le Gukurahundi, de les transformer en musées commémoratifs afin de reconnaître cette histoire et de dire que nous sommes allés jusqu’ici et pas plus loin.[…]Nous engagerons nos leaders communautaires et nos églises pour qu’ils mènent ce processus de guérison, pour qu’ils dirigent les gens en disant la vérité afin d’unir le peuple parce que nous sommes un, parce que c’est notre pays et que nous gagnerons ensemble, comme un seul homme. » a déclaré le candidat de l’opposition à la présidence.

A la tête de la Coalition des citoyens pour le changement (CCC), les chances de Nelson Chamisa de l’emporter semblent infimes.

Le Zanu-PF, parti au pouvoir depuis l’indépendance au Zimbabwe impose depuis des mois une répression de la dissidence.

« Nous examinerons tous les contrats à Bulawayo, pour voir s’ils sont dans l’intérêt des citoyens de Bulawayo, si nous constatons que les contrats ne sont pas dans l’intérêt de Bulawayo. Si nous constatons qu’ils profitent à un petit nombre de personnes, nous ferons tout pour les annuler. Nous nous efforcerons également de veiller à ce que la richesse générée dans cette ville reste dans cette ville », s’est également exprimé David Coltart, candidat à l’élection du maire.

Nelson Chamisa a été le plus jeune ministre en charge de l’information et de la communication de 2008 à 2013 après avoir étudié le droit les sciences politiques et la théologie. Parmi ses faiblesses, ses détracteurs citent son incapacité à rendre des comptes au sein de son parti et une absence de vision à long terme.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *