• 13 avril 2024 21h45

Actualités et informations en temps réel

Côte d’Ivoire : le parti au pouvoir en tête des élections locales

ByECHOS DU MONDE

Sep 4, 2023

Le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire se dirigeait dimanche soir vers une large victoire aux élections locales organisées, selon les résultats annoncés au compte-gouttes par la Commission électorale indépendante (CEI).

Les résultats de quelque 112 communes étaient connus dimanche soir, sur les 201 qui étaient en jeu samedi et le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en a raflé plus des deux tiers.

Les deux principales formations d’opposition, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), pourtant alliées dans de nombreuses localités, n’avaient remporté qu’une quinzaine de communes, le reste revenant à des candidats indépendants.

De nombreux cadres du parti au pouvoir l’ont emporté, à commencer par le président de l’Assemblée nationale Adama Bictogo, vainqueur dans la commune de Yopougon avec 44% des suffrages.

Dans ce scrutin-clé pour rafler la plus grande commune d’Abidjan et ses 1,5 million d’habitants, il a profité d’un des rares endroits de désunion de l’opposition, pour devancer Michel Gbagbo, le fils de l’ex-président Laurent Gbagbo, candidat du PPA-CI (37%) et le candidat du PDCI Augustin Dia Houphouet (19%).

Ce dernier a toutefois dénoncé des irrégularités, dimanche, dans un communiqué.

Adama Bictogo aura la majorité au conseil municipal, puisque ce scrutin à un tour assure 50% des sièges pour la liste arrivée en tête.

Plusieurs ministres se sont également imposés: Mariatou Koné (Education Nationale) à Boundiali (nord), Kandia Camara (Affaires Etrangères) à Abobo, grande commune populaire d’Abidjan ou encore Amadou Koné (Transports) dans la grande ville de Bouaké dans le centre du pays.

31 conseils régionaux étaient également renouvelés samedi. Sur les huit dont les résultats ont déjà dévoilés par la CEI, tous étaient remportés par le RHDP avec notamment des victoires du Premier ministre Patrick Achi dans la Mé (sud) et du ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara dans le Tchologo (nord).

« Les élections se sont déroulées dans un climat apaisé », a déclaré le porte-parole de la CEI, Emile Ebrottié, avant de lire les premiers résultats à la télévision nationale.

Quelques altercations ont été rapportées par la plateforme citoyenne « Aube Nouvelle » qui recense les potentiels foyers d’embrasement, mais le scrutin s’est globalement déroulé sans incident majeur sur l’ensemble du territoire. En 2020, 85 personnes avaient été tuées dans des troubles liés à la présidentielle.

Ces élections locales doivent permettre de faire un état des lieux du rapport de force entre pouvoir et opposition à deux ans de la prochaine présidentielle en 2025 pour laquelle le président Alassane Ouattara n’a pas encore décidé s’il briguait ou non un quatrième mandat.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *