• 13 avril 2024 20h13

Actualités et informations en temps réel

Conférence de presse du Collectif des sociétés d’électrification du District autonome d’Abidjan Mardi 27 juin 2023 : Déclaration liminaire. « Nous exigeons le paiement immédiat et intégral de nos 9 milliards 66 millions de FCFA »

ByECHOS DU MONDE

Juin 28, 2023

Après avoir effectué les travaux d’électrification d’urgence de 110 villages du District autonome d’Abidjan, de 2015 à 2021, nous, 63 entreprises d’électrification du District autonome d’Abidjan, nous nous retrouvons dans une situation de mauvaise foi, de roublardise et de mépris total de la part du District autonome d’Abidjan qui nous a sollicités pour réaliser lesdits travaux. En effet, dans le cadre du Projet de désenclavement des villages du District autonome d’Abidjan (…), nous avons rempli notre part de contrat consistant à électrifier 110 villages et localités du District. Alors que pour un projet d’urgence comme celui-ci, les règlements devaient se faire le plus rapidement possible, voici plus de cinq ans que les entreprises courent après le paiement de leurs factures dont la totalité s’élève à neuf milliards soixante-six millions de FCFA (9.066.000.000 FCFA).(…) Les dernières rencontres que nous avons eues avec le District d’Abidjan, ils nous ont fait croire qu’ils attendaient la disponibilité du budget alloué audit District. Depuis le mois de mai 2023, ce budget est bel et bien disponible et des responsables du District (à savoir le premier vice-gouverneur YEO et le DIRCAB Monsieur TENO Emmanuel) qui nous ont reçus le 12 juin 2023, nous ont confirmé cela. Et mieux, nous apprenons qu’un virement a été fait à l’entreprise PFO, qui est sensée nous payer selon les termes du contrat qui nous lie au District autonome d’Abidjan. (…) Nous comprenons donc difficilement le mutisme du District autonome d’Abidjan, au moment où les fonds qui doivent servir à notre paiement ont été rendus disponibles. Cela ressemble à une tentative de détournement du fruit de notre labeur. Cela est inacceptable et nous n’allons pas l’accepter !Nous exigeons par conséquent, le paiement intégral et immédiat des 9.066.000.000 FCFA que nous doit le District autonome d’Abidjan. Nous ne nous reconnaissons pas en un autre supposé audit du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), qui n’est rien d’autre qu’une manœuvre dilatoire du District autonome d’Abidjan, en complicité avec monsieur YAO Paul Djramadjo du BNETD, pour réduire le montant du coût des travaux que nous avons effectués et pour lesquels nous avons obtenu des accords préalables. Nous dénonçons l’attitude désinvolte et peu responsable du Ministre-Gouverneur du District autonome d’Abidjan, M. Beugré Mambé et sa suite, qui contredit les engagements pris par le chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara, devant la nation, lors de sa déclaration du 31 décembre 2022, qui a consacré l’année 2023, l’année de la jeunesse. Cette situation contredit également les promesses de l’Etat ivoirien, qui s’est engagé à réduire la durée de paiement des factures du secteur privé en vue de booster le dynamisme de l’économie nationale…Nous attirons l’attention du président de la République, SEM Alassane Ouattara, au sujet de l’attitude de son collaborateur Beugré Mambé, qui est en train de noircir son bilan socioéconomique, en asphyxiant le secteur privé ivoirien. Si nous ne percevons pas notre dû dans les 24 heures qui suivent, nous mènerons des actions plus énergiques et d’envergures pour nous faire entendre. Et nous ne laisserons aucun repos au District autonome d’Abidjan.

Le Collectif des entreprises d’électrification du District autonome d’Abidjan

Le Porte-parole Eric Lavinon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *