• 28 mai 2024 21h59

Actualités et informations en temps réel

COMPRENDRE LE MARTIN LUTHER KING DAY : INTERVIEW AVEC LE DOCTEUR ÉRICK AMANI

ByECHOS DU MONDE

Jan 17, 2022

ENTRETIEN

Bonjour Dr. Erick Amani.
Je vous remercie d’avoir accepté notre invitation pour permettre à chacun d’en savoir davantage sur la vie et l’œuvre de Martin Luther-King ce jour où les États-Unis célèbrent l’homme.

Je rappelle que vous êtes un spécialiste de la philosophie de Martin Luther-King.
Alors Docteur, dites nous succinctement, qui est Martin Luther-King ?

  • Dr. Erick Amani
    Merci cher Julien Paul Sery, c’est toujours un plaisir pour moi de répondre à votre invitation. J’espère que nos échanges donneront aux uns et aux autres de saisir la quintessence de la vie et de l’œuvre de cet homme.
    Martin Luther-King Jr est un pasteur baptiste afro-américain et l’une des plus grandes figures de la philosophie de la non-violence du XXe siècle. Il est le plus jeune récipiendaire du prix Nobel de la paix (1964). Ses études, son sacerdoce, ses idées et ses actions n’ont qu’une seule motivation : comment créer les conditions d’une société plus libre, plus égalitaire, plus juste et en paix aussi bien dans les États-Unis que dans le reste du monde. Son objectif, ses idées et ses actions lui ont coûté la vie, assassiné le 4 avril 1968 à Memphis.
    Martin Luther-King est l’époux de Coretta Scott King avec qui il a eu 4 enfants. Il est lui-même le fils du pasteur Martin Luther-King Sr et de l’institutrice Alberta Williams King. Il vient au monde le quinzième jour de l’an 1929 dans le Sud des États-Unis, à Atlanta (la capitale de la Géorgie).
  • JPS
    D’où vient le Martin Luther-King Day que les États-Unis célèbrent chaque janvier ?
  • Dr. Erick Amani
    Le Martin Luther-King Day est instauré aux États-Unis comme jour férié fédéral pour la première fois le 26 janvier 1986. Mais le décret qui institue cette célébration est signé trois ans avant par le président républicain Ronald Reagan le 2 novembre 1983 après que le projet a été majoritairement voté par le Congrès (338 voix contre 90).
  • JPS
    Qu’est-ce que les États-Unis célèbrent exactement en cette journée ?
  • Dr. Erick Amani
    Cette journée, qui est célébrée le troisième lundi du mois de janvier de chaque année depuis 1986, marque la commémoration des idées et des actions de Martin Luther-King en faveur des droits civiques des Noirs, de l’éradication de la ségrégation, de la dignité de l’humain et de la paix dans les États-Unis ainsi que sur toute la planète bleue.
    Cette journée, qui invite à visiter et à revisiter la vie et l’œuvre de Martin Luther-King, est surtout l’occasion de promouvoir dans les États-Unis l’égalité des droits pour tous les Américains, sans distinction de race, de sexe, d’origine ethnique, religieuse ou autre et de prôner la fraternité mondiale. C’est le lieu également de revisiter et de mettre davantage en lumière la philosophie de la Non-violence. Pour King, la Non-violence reste cette philosophie capable de conduire au salut de l’humanité.
  • JPS
    Dr. Erick Amani, pouvez-vous nous dire, en quoi consiste la philosophie de la Non-violence de Martin Luther-King ?
  • Dr. Erick Amani
    Approche constructive de la violence, la Non-violence de Martin Luther-King, entendue comme mode de penser et d’agir renvoie à une double exigence. Le premier principe de la Non-violence, c’est de ne jamais pactiser avec la violence négative parce qu’elle est un mal. Martin Luther-King appelle violence négative toute force qui n’a trouvé de but que de détruire. Pour lui, le feu ne saura jamais éteindre le feu. C’est dire que la violence appelle la violence. En entrant ainsi dans la spirale grandissante et infernale de la violence, les sociétés humaines vont inéluctablement vers leur inexistence, vers le chaos. King estime, en raison de ce que l’humanité cède la place à l’animalité dans la violence, la recherche de solutions définitives et effectives reste illusoire. C’est pourquoi King recommande que la voie de la violence destructrice ne soit jamais empruntée par et entre les humains. Il croit fortement que «si nous sommes d’accord pour dire que la vie vaut la peine d’être vécue, si nous sommes d’accord pour affirmer que l’humanité a le droit de survivre, alors il nous faut trouver une alternative à la guerre» La seule révolution, pp. 101-102.

Le deuxième principe de la Non-violence, c’est d’œuvrer en direction de la justice et de la paix. Pour Martin Luther-King, en effet, la justice et la paix sont indispensables à toute société harmonieuse et prospère. Ainsi le second principe de la Non-violence kingienne recommande que la quête de la justice et de la stabilité se fasse par des voies respectueuses de la dignité de l’humain. Le Révérend King indique que des fins constructives ne pourront jamais apporter une justification morale complète à des moyens destructeurs, parce qu’en dernière analyse, la fin préexiste aux moyens (autobiographie, pp. 39-40). Qu’est-ce que cela signifie clairement ? En clair, le militant des droits civiques des Noirs met en garde contre un certain machiavélisme qui justifierait les moyens par leur fin ou, contre tout utilitarisme qui évaluerait les actions ou les décisions en fonction de leurs conséquences.

Pour le Pasteur King Jr, dans une approche éthique ou même, dans un souci d’efficacité, une finalité, aussi bonne ou légitime soit-elle, ne saurait être atteinte par des moyens infructueux. Par exemple, on ne peut pas rechercher la paix et la justice en massacrant des êtres humains.
Ce sont donc ces idées et ces méthodes qui ont guidé et soutenu toute sa vie les combats du Docteur Martin Luther-King Jr.

  • JPS
    Quelles ont été les victoires de Martin Luther-King ?
  • Dr. Erick Amani
    Le 13 novembre 1956, la Cour Suprême déclaré anticonstitutionnelles les lois ségrégationnistes dans les transports en commun. Mais tout commence le 1er décembre 1955, où pendant que Rosa Parks entre à la maison à bord d’un autobus après une longue journée de travail harassant, elle est arrêtée. La raison de cette arrestation : cette dame noire de 42 ans a catégoriquement refusé de céder la place assise qu’elle occupait confortablement dans l’autobus à un passager blanc. Nous sommes dans la ville de Montgomery en Alabama, dans le Sud ségrégationniste des États-Unis. En fait, selon la législation en vigueur à cette époque et dans cette partie des États-Unis, aucun Noir n’avait le droit d’être assis dans un autobus au détriment d’un Blanc, fut-il un écolier.
    L’arrestation de Rosa Parks provoque une gigantesque manifestation de boycott dirigé par Martin Luther-King pour protester contre la ségrégation dans les autobus de la ville de Montgomery.
    En 1963, année qui marque le centième anniversaire de la Proclamation de l’Émancipation faite par Abraham Lincoln, qui accorde en principe la liberté aux esclaves et à tous les gens de couleur de la servitude et de la violence arbitraires, Martin Luther-King et son Mouvement pour les droits civiques des Noirs organisent et dirigent des marches, des manifestations non-violentes et de désobéissance civile pour rendre effective cette Proclamation. Parmi ces manifestations, figure celles de Birmingham qui le conduisent dernière les barreaux d’où il écrit sa fameuse lettre (la lettre de la prison de Birmingham).

On peut citer également la marche sur Washington et le grand rassemblement du 28 août 1963, réunissant plus de 250 000 personnes noires et blanches devant qui Martin Luther-King prononce son «I have a dream» qui reste à ce jour encore l’un des textes les plus célèbres aux États-Unis. Ces manifestations conduisent à la signature, par le président Lyndon Johnson, du Civil Rights Act du 2 juillet 1964, interdisant toute forme de discrimination dans les lieux publics.
Pour ses idées et ses actions en faveur de l’égalité des droits et de la stabilité, Martin Luther-King reçoit le 10 décembre 1964 le prix Nobel de la paix. Cette distinction fait de lui un artisan de la paix mondialement reconnu.
Début août 1965 voit voit la signature du Voting Rights Act par le président Lyndon Johnson. Cet acte met fin à toutes les discriminations raciales dans l’exercice du droit de vote en supprimant les tests et les taxes auxquels étaient arbitrairement soumis le Noir pour devenir électeur.
En somme, les idées et les actions de Martin Luther-King ont permis l’amélioration des conditions de vie dans les États-Unis. Mais il n’est pas juste de dire que les combats de Martin Luther-King n’ont connu que des victoires. Ils ont connu certes des victoires remarquables, mais ils ont aussi connu leurs temps de peines. Il est bon de noter que les actions de Martin Luther-King entre 1955 et 1968 l’ont conduit 16 fois à séjourner en prison.

Le 4 avril 1968, Martin Luther-King est assassiné à Memphis alors qu’il y séjourne pour apporter son soutien à la grève des éboueurs noirs de cette ville du Sud protestant contre les injustices et les inégalités raciales.

Ce lundi 17 janvier 2022 ne rappelle pas seulement les victoires obtenues grâce aux combats de Martin Luther-King. Ce jour rappelle aussi ses déboires, mais surtout sa mort brutale et doit aider à continuer le combat pour la justice et la paix sur toute la planète.

  • JPS
    Merci Docteur Erick Amani d’avoir éclairé nos lanternes sur le Martin Luther-King Day.
  • Dr. Erick Amani
    C’est moi qui vous remercie et bonne célébration à tous.

Réalisé par Julien Paul Sery

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *