• 13 juin 2024 9h20

Actualités et informations en temps réel

CAN 2023 : la Côte d’Ivoire domine la Guinée-Bissau dans le match d’ouverture

ByECHOS DU MONDE

Jan 14, 2024

Samedi, lors du match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations, le pays hôte, la Côte d’Ivoire, a remporté une victoire convaincante de 2-0 contre la Guinée-Bissau, marquant ainsi le début du tournoi.

Seko Fofana n’a eu besoin que de quatre minutes pour marquer le premier but de la compétition. Le milieu de terrain a capitalisé sur une mauvaise relance adverse, échappant à deux défenseurs avant de tirer à l’intérieur du poteau droit.

Jean-Philippe Krasso a scellé la victoire en seconde période, après avoir été proche du but en première période.

La Guinée-Bissau, participant à son quatrième tournoi biennal, a connu un départ hésitant. Mama Baldé a tenté de répondre avec un coup de pied retourné, mais il s’agissait d’une attaque isolée de la Guinée-Bissau, qui n’a jamais remporté un match dans ce tournoi. Le pays ouest-africain a terminé dernier de son groupe lors de ses trois participations précédentes.

La Côte d’Ivoire, deux fois championne en titre, a su conserver la possession et créer des occasions grâce à un jeu de construction patient. Krasso a été proche avec une tête, puis Fofana a heurté la barre transversale après que Ouparine Djoco ait touché le ballon du bout des doigts. Krasso a manqué une belle occasion après un centre de Jonathan Bamba, perturbé par la défense de Bissau-Guinée.

Le but tant attendu de l’attaquant du Red Star Belgrade, Krasso, est finalement intervenu à la 58e minute, soulageant les fans locaux. Ces derniers ont répondu avec des chants de « Olé, olé, olé » dans le stade Alassane Ouattara, d’une capacité de 60 000 personnes.

Cependant, les festivités avaient déjà commencé bien avant à Abidjan, la plus grande ville et capitale économique du pays. Les gens circulaient en klaxonnant dans des voitures arborant des drapeaux orange, blanc et vert.

Beaucoup arboraient déjà le maillot orange distinctif de l’équipe nationale, affectueusement surnommée « Les Éléphants ». Une foule se dirigeait vers le stade, avec des danses, des vendeurs proposant des marchandises aux automobilistes coincés dans les embouteillages, des klaxons et des drapeaux agités.

La sécurité est une préoccupation majeure pour cette édition du tournoi après la tragédie survenue lors de la dernière édition au Cameroun, où huit personnes ont perdu la vie et 38 ont été blessées dans un mouvement de foule.

Patrice Motsepe, le président de la Fédération africaine de football (CAF), a déclaré vendredi que des leçons avaient été tirées de cet accident « absolument évitable ». Il a assuré que toutes les mesures nécessaires avaient été prises pour éviter une expérience aussi douloureuse, avec 50 000 agents de sécurité et policiers en service pour le tournoi.

La Côte d’Ivoire n’avait pas accueilli la Coupe d’Afrique des Nations depuis 1984, où elle avait commencé en battant le Togo 3-0 lors du match d’ouverture. Le pays avait remporté le tournoi en 1992 et 2015.

Les attaquants Sébastien Haller de Borussia Dortmund et Simon Adingra de Brighton ont tous deux manqué le match de samedi pour la Côte d’Ivoire en raison de blessures.

Le Nigeria affrontera la Guinée équatoriale dans l’autre match d’ouverture du Groupe A dimanche.

AP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *