• 27 février 2024 1h18

Actualités et informations en temps réel

À Kiev, le président sud-africain, appelle l’Ukraine et la Russie à la « désescalade »

ByECHOS DU MONDE

Juin 17, 2023

Ramaphosa a appelé vendredi l’Ukraine et la Russie à la « désescalade » lors d’une visite à Kiev avec une délégation de dirigeants africains venus tenter une médiation entre ce pays et Moscou.

« Il doit y avoir une désescalade des deux côtés », a déclaré M. Ramaphosa lors d’une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Aujourd’hui, alors que nous étions ici, nous avons entendu parler de frappes de missiles et ces types d’hostilités ne sont pas bons pour favoriser la paix », a encore ajouté M. Ramaphosa.

Arrivée vendredi en Ukraine pour une mission de médiation, la délégation de dirigeants africains avait été accueillie dans la matinée par une attaque de missiles russes qui a visé la région de Kiev et déclenché des sirènes anti-aériennes suivies d’explosions.

L’armée de l’air ukrainienne avait indiqué dans la matinée avoir abattu 12 missiles russes dont six Kinjal hypersoniques au-dessus de la région de la capitale où sept personnes, dont deux enfants, ont été blessés par des éclats de projectiles interceptés, selon la police.

La délégation africaine avait peu avant commencé son voyage par une visite à Boutcha, une banlieue de Kiev où l’armée russe est accusé d’avoir massacré des centaines de civils.

Elle doit ensuite se rendre en Russie pour y rencontrer samedi Vladimir Poutine.

Elle comprend quatre présidents – Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud), Macky Sall (Sénégal) et Hakainde Hichilema (Zambie), ainsi que Azali Assoumani (Comores), qui dirige l’Union africaine – et des représentants congolais, ougandais et égyptien.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *