• 28 février 2024 12h45

Actualités et informations en temps réel

500 Américains dont Barack Obama interdits de territoire en Russie

ByECHOS DU MONDE

Mai 20, 2023

En plus de l’ancien président, des animateurs et présentateurs de télévision américaine sont également sur la liste, tout comme des membres du Congrès.

La Russie répond aux États-Unis. « En réponse aux sanctions anti-russes, régulièrement imposées par l’administration Biden (…) l’entrée en Fédération de Russie est fermée à 500 Américains », a indiqué le ministère des Affaires étrangères en précisant que Barack Obama figurait sur cette liste.

Cette annonce de la Russie intervient alors que les États-Unis ont placé vendredi « plus de 300 » personnes, entreprises, navires et avions, à travers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, sur leur liste noire, selon le Trésor et le département d’État. « Washington devrait savoir depuis longtemps qu’aucune action hostile envers la Russie ne sera laissée sans réponse », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Des présentateurs dans la liste
Parmi les personnalités qui se verront désormais interdire l’entrée sur le territoire de la Russie figurent des présentateurs ou animateurs de plusieurs chaînes de télévision américaines : Stephen Colbert, Jimmy Kimmel et Seth Meyers. Et aussi, Erin Burnett (CNN), Rachel Maddow et Joe Scarborough (MSNBC). La Russie a fait savoir qu’elle plaçait sur sa liste noire des membres du Congrès américain, des instituts de recherche « impliqués dans la diffusion d’attitudes russophobes et des fausses informations », ainsi que les responsables de compagnies qui « fournissent des armes à l’Ukraine ».

L’ONG de défense de l’environnement Greenpeace a qualifié d’« absurde » la décision de la Russie de la qualifier d’organisation « indésirable » sur son territoire.

La Russie a précisé, dans le même communiqué, qu’elle interdisait de nouveau une visite consulaire au journaliste américain Evan Gershkovich, arrêté en mars, après le refus de Washington de délivrer des visas à certains journalistes russes en avril. Depuis le début de l’offensive en Ukraine , les autorités russes ont fortement accéléré la répression des voix critiques. Loin de se cantonner à l’opposition politique, cette répression touche tous les domaines, comme les milieux culturels et les organisations écologistes.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *